Les oubliés du Dimanche Valérie Perrin
Les oubliés du Dimanche Valérie Perrin

Les oubliés du dimanche, un roman écrit par l’écrivaine française nommée Valérie Perrin, fait sa parution en 2015, mais je ne connaissais ni ce livre ni son auteur qu’en 2021. Le premier livre de Valérie Perrin que j’ai lu s’intitule Changer l’eau des fleurs, puis j’ai enchainé avec Les oubliés du dimanche et le prochain sur ma liste sera Trois. Entre Les oubliés du dimanche et Changer l’eau des fleurs, j’ai surtout apprécié le second. Cependant, chaque livre a son charme, sa particularité et son contenu qui fait que tous deux soient appréciés par les lecteurs. Ce livre est aussi intéressant car toutes les générations peuvent le lire : les jeunes, les personnes du deuxième ou du troisième âge. Pour la jeunesse, ce sera un livre d'enseignement et de préparation à la vie. Par exemple, les jeunes peuvent s'entendre avec les personnes âgées et apprendre de leurs expériences afin de ne pas commettre les mêmes erreurs. En plus, ils peuvent leur apporter leur joie de vivre afin de leur rappeler qu'il fut un temps où eux aussi étaient jeunes. Pour les autres générations, ce sera un livre qui les fera rêver et revivre leur jeunesse et les périples de vie qu'ils ont vécus. Qui sait, ils pourraient aussi commencer à écrire et à raconter leur histoire quand ils étaient jeunes et la transmettre à la génération future.

Les oubliés du Dimanche : mélange intergénérationnelle mais non pas conflit de génération

Après la mort de leurs parents, Justine et Jules sont élevés par leurs grands-parents. Leurs parents respectifs étaient morts ensemble dans un accident. Justine travaille comme aide-soignante dans une maison de retraite, Jules continue de faire ses études et espère intégrer plus tard l’une des grandes universités de Paris. Même si elle est encore très jeune, Justine a toujours aimé vivre et travailler avec les personnes âgées. Ce qu'elle aime le plus chez eux, c'est entendre leurs histoires et leur jeunesse. Parmi les personnes âgées dont elle s'occupe, il y en a une qu'elle apprécie le plus. Elle s’appelait Hélène. Justine était séduite par son histoire, sa gentillesse et son état rêveur. Elle a même décidé de compiler l'histoire de cette dame dans un cahier bleu pour la présenter plus tard à sa fille et à son petit-fils. Lorsqu'elle écoutait Hélène, elle avait l'impression d'être dans une autre dimension, un autre monde. La dame lui fait part de sa vie depuis la jeunesse jusqu’au moment où elle se trouve dans la maison de retraite. Hélène lui raconte surtout sa rencontre et sa vie avec son grand amour Lucien et les défis qu’ils ont dû surmonter. Différents évènements ont troublé leur relation, ils se sont même perdus de vue pendant un temps. Quand le destin leur a fait croiser le chemin à nouveau, Lucien avait perdu la mémoire, était déjà marié et avait eu une petite fille. Mais cela ne les a pas empêchés de se retrouver et d’être à nouveau ensemble. Bien que cette union n’ait pas duré longtemps car Lucien a quitté le monde bien avant Hélène. Justine a pu entendre l’histoire d’Helene avant qu’elle ne meurt à son tour.

Lorsqu'elle rentre chez elle le soir, sa famille la ramène à la réalité. Elle s'interroge sur les raisons de l'accident de leurs parents, sur le fait que ses grands-parents ne sont pas très bavards entre eux, avec Jules et elle. Sa curiosité l'amène à découvrir des secrets douloureux sur sa famille et sur la mort de ses parents. Des vérités qu'elle gardera secrètes pour elle-même et pour sa grand-mère, afin de ne pas contrarier son cousin. Elle a découvert que la mère de Jules était la maitresse de son grand-père. Il parait même qu’en connaissance de cette tragédie, la grand-mère a tenté de se débarrasser de sa belle-fille. La colère et la honte la poussait à saboter la voiture de son mari, celle que sa belle-fille a l’habitude de conduire. Mais étant dans l'obscurité, elle a fait une erreur. Elle a dû confondre la voiture de son mari avec celle de son fils. Malheureusement sa manigance a causé la perte de ses deux fils jumeaux. Tout cela explique bien le silence qui règne dans la maison familiale de Justine.

Quand elle n'est pas à la maison de retraite ou chez elle, Justine aime passer du temps à danser dans un club et à faire des rencontres fortuites avec des hommes. Au club, elle a rencontré un gars qui va devenir important pour elle très bientôt. De plus, il a aussi un grand-père qui vit dans la maison de retraite où Justine travaille. Pendant un moment, un inconnu perturbe la paix dans la maison de retraite. Il passe des appels anonymes aux familles des personnes âgées. Il a appelé toutes les familles qui n’ont pas pris le temps de visiter leur vieux. Il leur invente que la personne est morte juste pour les attirer à leur rendre. Certaines familles ont été compréhensives et reconnues leur inattention mais d’autres ont été fâchés et ont menacé de porter plainte contre la maison de retraite. Face à cette situation, l’inconnu a cessé d’appeler mais plus tard Justine découvre que ce dernier n’est autre que son compagnon au club. Cette action a renforcé leur relation et ils sont devenus amants.

Les oubliés du dimanche : une bonne démonstration de talent et d’imagination

A l’origine, Les oubliés du dimanche font référence aux personnes âgées qui sont placées en maison de retraite puis oubliées par sa famille. Cependant, ce point est à peine mentionné tout au long de l’histoire. Seuls quelques passages en parlent, l'auteure récite des noms de personnes âgées pour montrer que l'histoire se déroule réellement dans une maison de retraite. Elle souligne aussi que Justine rencontre beaucoup de personnes âgées mais pas seulement Hélène, elle est juste différente des autres. C'est une bonne chose, car le livre pourrait être ennuyeux si l'auteure allait parler des drames que vivent et ressentent ces personnes abandonnées du début à la fin. Bien que certains récits des livres soient tragiques, Valérie Perrin a su équilibrer les drames et les moments heureux dans son livre. Ce qui rend encore ce livre intéressant, riche. Il mérite les grands prix qu’il a remportés.

L’écrivaine, grâce à son talent, à son imagination et à sa fine peigne, a su amplifier le récit en ajoutant le personnage de Justine et tous ceux qui ont été en contact avec elle. A tout cela s’ajoute l’histoire d’Helene qu’elle relate peu à peu à Justine lors de leur rencontre. Cette lecture a été un voyage exceptionnel et enrichissant, pleins d’aventures et des faits inattendus. Choisir comme personnage principale une jeune femme travaillant comme aide-soignante dans une maison de retraite est en plus une idée rare et que je trouve très captivante. Sachant que la plupart des écrivains insère dans leurs romans des personnages issus de familles riches et qui ont du confort matériel, Valérie Perrin aurait pu choisir un autre travail ou un autre personnage pour jouer le rôle de Justine. Ce livre est recommandé à tous les lecteurs ainsi que son auteure. Une fois que vous aurez lu Les oubliés du dimanche, continuez avec Changer l’eau des fleurs, ce qui vous attend là-bas est encore plus passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.